Newsletters

47 résultat(s)

  • Marie-Antoinette, métamorphoses d'une image
    Marie-Antoinette, métamorphoses d'une image
    Le Centre des monuments nationaux présentera l’exposition « Marie-Antoinette, métamorphoses d’une image » du 16 octobre 2019 au 26 janvier 2020 à la Conciergerie. Rares sont les figures historiques qui ont connu un tel foisonnement de représentations: c’est le cas de Marie-Antoinette, de son vivant, puis surtout après sa mort, le 16 octobre 1793. Aujourd’hui, la reine, devenue icône, reste au centre de la culture populaire des images. À travers près de 200 oeuvres, objets d’art et archives patrimoniales et contemporaines, interviews inédites, extraits de films, accessoires de mode, l’exposition illustrera les multiples représentations de Marie-Antoinette et mettra en lumière tant historiquement que par une approche comparée et critique des formes, cette exposition mondiale.

     15

  • Journées européennes du patrimoine 2019
    Journées européennes du patrimoine 2019
    Les arts et divertissements sont à l’honneur à l’occasion de la 36ème édition des Journées européennes du Patrimoine. Théâtres antiques, lieux de spectacles, piscines, hippodromes et autres lieux de distraction mettent également en valeur notre patrimoine architectural.
    Alors, chantez, dansez, nagez même, les 21 et 22 septembre prochains

     12

  • « Un petit pas pour l’homme… »
    « Un petit pas pour l’homme… »
    … « Mais un pas de géant pour l’humanité » (Neil Armstrong).
    20 juillet 1969 : « Mon pied ne pénètre que d’un huitième de pouce…Il ne me semble pas qu’il y ait de difficultés à marcher. Non absolument aucune difficulté pour se déplacer. » A 22 :56 (Heure de Houston) Neil Armstrong pose le pied gauche sur la lune.
    Mission accomplie.

     9

  • Normandie
    Normandie
    Débarquez ! La Normandie fête ce week-end les 75 ans du débarquement des forces alliées le 6 juin 1944.
    Embarquez ! A Rouen pour la nouvelle édition de l'Armada, festival des plus beaux voiliers et "old gaffers" du monde.
    Si vous voulez rencontrer des marins et voir de beaux uniformes, sillonnez les routes normandes, c'est le moment !

     9

  • Bogdan Konopka
    Bogdan Konopka
    Les nuances infinies de gris sont l’une des grandes caractéristiques de l’œuvre du photographe d’origine polonaise Bogdan Konopka.
    Il avait réalisé pour le Centre des monuments nationaux plusieurs reportages photographiques : abbayes du Thoronet et Silvacane, fort de Montdauphin, et récemment juste avant l’incendie qui l’a dévastée, la cathédrale Notre-Dame de Paris.
    Regards rend hommage à Bogdan Konopka, disparu le 19 mai.

     12

  • Game of Thrones
    Game of Thrones
    La fin approche…
    Qui s’emparera du trône de Fer pour régner sur les sept royaumes de Westeros ?

     9

  • 1er mai
    1er mai
    Profitez-en !

     6

  • Tour Eiffel
    Tour Eiffel
    Regards célèbre les 130 ans de la "grande dame parisienne"!

     15

  • Vous avez dit égyptomanie?
    Vous avez dit égyptomanie?
    De retour de la campagne d ‘Égypte, Vivant Denon rédige son Voyage dans la Basse et la Haute Egypte (1802) en deux volumes. Ce récit ne connut pas moins de quarante rééditions au cours du XIXème siècle. Ce regain d’intérêt pour l’Égypte antique se confirme aujourd’hui encore. Elle nous séduit, nous fascine, nous inspire : source de création artistique tant musicale, théâtrale que cinématographique, le pays des pharaons est un formidable support pour l’imaginaire.
    Avant d’aller découvrir l’exposition consacrée à Toutankhamon à La Villette, Regards vous propose quelques souvenirs de voyage en Égypte.

     3

  • Les Halles ça déménage !
    Les Halles ça déménage !
    "Le 'ventre de Paris' était pour lui le vrai cœur de la ville, toujours actif, palpitant, parfois égrillard au voisinage des prostituées de la rue Saint-Denis. Toutes les transactions se réglaient en liquide, souvent autour d'un verre de Beaujolais et d'un bon petit plat."(Didier Maître, vendeur au pavillon "BOF" ("beurre, œuf, fromage »)).

    Du 28 février au 2 mars 1969, les "Halles centrales" partent à douze kilomètres de Paris, à Rungis.
    L’ensemble de fonte, fer, brique et verre conçu par Victor Baltard au milieu du 19e siècle sera détruit en 1971.
    Seul un pavillon a été entièrement sauvegardé ; démonté et remonté pièce à pièce à Nogent-sur-Marne, à l'Est de Paris.

     12

  • Hauteville House
    Hauteville House
    A l’occasion de la réouverture de Hauteville House (Guernesey), maison qu’aménagea Victor Hugo durant son exil de 1855 à 1870, le musée Victor Hugo (Paris) consacre une exposition du 7 février au 14 avril 2019 à ce que fut l’une des plus belles créations de l’écrivain.

    Regards vous invite à découvrir le reportage photographique de Colombe Clier avant le début des travaux, réalisé dans le cadre de la labellisation par le ministère de la Culture des Maisons des Illustres.

     12

  • Le jardin des belles lettres
    Le jardin des belles lettres
    Le Centre des monuments nationaux présente « Le jardin des belles lettres » au domaine du Palais-Royal à partir du 12 février 2019. Colette (1873-1954) et Jean Cocteau (1889-1963), qui vécurent et écrivirent en ces lieux, donneront leur nom aux deux allées bordant le jardin. À cette occasion, et dans la continuité de l’installation des dix causeuses poétiques « Les confidents », 18 Bancs-Poèmes « Dentelles d’Eternité » réalisés par le sculpteur québécois Michel Goulet, avec la complicité de François Massut, seront mis en place le long de ces allées. Les dossiers de ces bancs présenteront des citations de Colette et des vers de Cocteau, ainsi que d’autres poètes français et étrangers.

     12

  • Regard[s] de photographe #10 : Bogdan Konopka – Carte Blanche - Notre-Dame de Paris
    Regard[s] de photographe #10 : Bogdan Konopka – Carte Blanche - Notre-Dame de Paris
    « Equipé de mon trépied et du lourd sac à dos transportant chambre photographique et châssis, je gravis l’étroite spirale des 387 marches des tours pour accéder à la vue qui s’offre au million de visiteurs qui s’y pressent chaque année. Opérant après les heures d’ouverture au public, j’enregistre photographiquement une conversation avec les chimères, témoins centenaires et impassibles du patrimoine architectural et de ses transformations, sans gommer pour autant les éléments « dérangeants » tels les dispositifs anti-volatiles pour préserver la santé de ces êtres fabuleux ou le couloir grillagé pour la sécurité des visiteurs. Le fantôme de Quasimodo rôde autour du bourdon, je me faufile derrière lui dans les combles sur un long chemin de planches pour photographier la cage de l’horloge et la rosace côté ouest. La nef de la cathédrale bruisse, je capte en longue pose ce brouillard d’allées et venues tandis que les bois sculptés des stalles et les polychromes du choeur contemplent avec bienveillance le silence du recueillement. »
    Bogdan Komopka

    “Armed with my tripod and the heavy backpack containing the view camera and film holder, I climb the 387 stairs of the narrow spiral staircase to admire the view that over a million visitors come to see every year. Working after public opening hours, I record in photo format the dialogue between the chimeras that bear impartial witness to centuries of architectural heritage and its transformations, while not ignoring the more “intrusive” elements such as the anti-bird devices that preserve the constitution of these fabulous beings or the wire mesh of the gangway that ensure the safety of visitors. Quasimodo’s ghost prowls around the great bell, I sneak behind him in the roof space along the wooden planks to capture the clock frame and the West rose window. The cathedral nave hums as I take a long-exposure photograph of the comings and goings below, while the sculpted wood of the stalls and the polychrome decoration.

     12

  • NL Maior Ecclesia - Cluny
    NL Maior Ecclesia - Cluny
    En 2007, le Centre des monuments nationaux, l'École nationale supérieure des Arts et Métiers et la société ON-SITU signent un partenariat de recherche intitulé "GUNZO", pour la mise en oeuvre d'un programme de restitution virtuelle de l'ancienne église abbatiale de Cluny (dite "Cluny III").
    L'aboutissement de ce travail est la réalisation en 2009 d'une simulation en relief et haute définition de la Maior Ecclesia désormais visible sur Regards.
    http://www.regards.monuments-nationaux.fr/fr/asset/related/videos/87548/maior-ecclesia-restitution-virtuelle-de-l-eglise-abbatiale-de-l-ancienne-abbaye-de-cluny-dite-cluny-iii

     12

  • Embarquons...
    Embarquons...
    Février 1962, le France, alors plus grand paquebot du monde, quitte le Havre pour sa première traversée transatlantique. À bord, les œuvres des grands artistes de l’époque côtoient un luxueux ameublement.
    13 années plus tard, après 377 transatlantiques et l’équivalent de 85 tours de la planète, l’annonce du démantèlement du navire suscitera chez un journaliste américain un certain émoi : « Quoi ? Désarmer le France ? Autant renier les truffes, arracher les vignobles et supprimer Jeanne d'Arc des livres d'histoire... Allons enfants, tous aux barricades ! ».

    Montons à bord du France grâce aux photographies de Jean Feuillie.

     15

  • Regard[s] de photographe#9: Françoise Huguier @Bélébat
    Regard[s] de photographe#9: Françoise Huguier @Bélébat
    Le pôle Images a confié une "Carte Blanche" à Françoise Huguier pour aller à la rencontre de Georges Clemenceau dans sa maison de Saint-Vincent- sur-Jard. En novembre prochain sera présentée au Panthéon une exposition célébrant Georges Clemenceau accompagnée d'une monographie signée par Sylvie Brodziak et Jacqueline Sanson (Editions du patrimoine).

    « Il est assez étonnant d’imaginer quelqu’un de la prestance de Clemenceau, président du Conseil (de 1906 à 1909 puis de 1917 à 1920), prendre sa retraite dans une petite longère vendéenne nommée « Bélébat » en bord de mer. Éclairé sur les arts de son époque et grand amateur de peinture, influencé par ses amis Zola, Gauguin, Van Gogh, il découvre le japonisme à la fin du XIXe siècle. Dans les deux chambres d’amis que compte la maison, l’on peut admirer quelques estampes japonaises. Je suis frappée par les trophées de chasse appliqués au mur. Et puis cet extraordinaire petit meuble de bateau aux multiples tiroirs à l’intérieur desquels l’on trouve un lavabo. La cuisine et sa batterie d’ustensiles en cuivre, la petite carafe verte en forme de hibou et puis le bureau face à la mer nous offrant le spectacle des marées. Le délicat jardin, sous ses airs désorganisés, prouve bien le contraire. Je me demande comment l’on sait quelles mauvaises herbes l’on doit enlever, cela fait rire la responsable du jardin lorsque je lui pose la question. Je croise le magnifique buste de Clemenceau, face à l’océan, dont on a l’impression qu’il continue de mener vers la victoire ».
    Françoise Huguier (juin 2018)

     21

  • Joël Robuchon
    Joël Robuchon
    Il fut le chef le plus étoilé de la planète et sa recette culte de purée de pommes de terre beurrée à souhait a fait le tour du monde.
    Regards rend hommage à Joël Robuchon, élu cuisinier du XXème siècle par le guide Gault et Millau.

     12

  • Tous les bleus-blancs-rouges possibles et imaginables
    Tous les bleus-blancs-rouges possibles et imaginables
    Tableaux anciens, publicité, design, architecture, porcelaine, art contemporain... Tout est bleu blanc rouge... Un message subliminal ? Vive le 14 juillet et bonne chance aux bleus : Ne baissez pas la garde !!

     33

  • Regard[s] de photographe #8: Michael Kenna @Le site mégalithique de Carnac
    Regard[s] de photographe #8: Michael Kenna @Le site mégalithique de Carnac
    Having photographed at megalithic sites such as Avebury, Castlerigg, and Stonehenge in the U.K, Carnac in Brittany has always been high on my wish list. I was finally able to spend three days walking, exploring and photographing there in December, 2017. The sheer scale of Carnac is absolutely breathtaking, with alignments, dolmens, tumuli and single menhirs spread out over many miles. I found it to be a deeply mysterious place, set in tranquil rural surroundings, quite close to the coast. It was not possible for me to see everything in the short time I was there, and it would require many more visits in different seasons and lighting conditions to give Carnac the full respect it deserves. Having begun the conversation, I will hopefully revisit Carnac and continue the dialog.

    Michael Kenna


    J’ai déjà photographié des sites mégalithiques comme Avebury, Castelrigg et Stonehenge au Royaume-Uni, mais photographier le site de Carnac a toujours été un de mes plus grands souhaits. En décembre 2017, j’ai enfin eu l’occasion trois jours durant de marcher, explorer et photographier ce site. Les alignements, les dolmens, tumuli et autres menhirs font de Carnac un lieu à couper le souffle. Un site empli de mystères, dans un environnement rural paisible, situé non loin de la côte. Je n’ai pu tout voir en si peu de temps, chaque saison mériterait une visite pour saisir les lumières et rendre à Carnac le respect qui lui revient. J’ai noué un lien avec Carnac, j’espère y retourner pour poursuivre le dialogue.

    Michael Kenna

     15

  • Pas de photographie sans Lumière(s) : Patrick Tourneboeuf au château de Voltaire
    Pas de photographie sans Lumière(s) : Patrick Tourneboeuf au château de Voltaire
    La démarche de Patrick Tourneboeuf, à la fois documentaire et plasticienne, a pour ambition de restituer la présence humaine en des lieux qui en sont privés. L’espace d’un moment, en l’occurrence celui du chantier, il décrit avec la précision de la chambre photographique les conditions parfois poétiques, souvent rudes d’un lieu en pleine mutation.
    Une série de commandes publiques (Grand Palais, château de Versailles, musée Rodin…) déclenche chez ce fils d’antiquaire le désir de rassembler son travail en une narration - pour ne pas dire en une collection - sur l’histoire et le patrimoine. La commande initiée au château de Voltaire par le Centre des monuments nationaux s’inscrit dans ce récit.
    Au château de Ferney-Voltaire, les Lumières guident l’esprit comme le regard. Aussi veut-on croire que cette rencontre du photographe avec François-Marie Arouet, dit Voltaire, n’est pas si fortuite…AL

     26