Selections

54 result(s)

  • La rose de la Sainte-Chapelle
    La rose de la Sainte-Chapelle
    Cette nouvelle exposition itinérantedu Centre des monuments nationaux a été conçue pour faire découvrir au plus grand nombre ce chef-d’œuvre du vitrail gothique.
    Elle présente des photographies à taille presque réelles de la grande rose de la Sainte-Chapelle de Parisexposée pour la première fois à l’abbaye de La Sauve-Majeure du 7 septembre 2019 au 5 janvier 2020.
    La grande rose de la façade ouest de la Sainte-Chapelle de Paris, sur l’Ile de la Cité, représente, en vitrail, le thème de l’Apocalypse selon saint Jean, dernier livre du Nouveau Testament.
    L’exposition se...

     98

  • Photographier l’art contemporain : tout un art !
    Photographier l’art contemporain : tout un art !
    Le photographe Laurent Lecat collabore depuis de nombreuses années avec le Cmn en photographiant les œuvres d'art contemporain installées dans les monuments. A chaque fois la commande passée par le pôle Images est la même: l'installation doit être photographiée in situ, intégrer un détail qui rappelle le monument et rester centrale: revient alors au photographe le talent de combiner retenue et narration: décrire et créer... Faire œuvre d'une œuvre sans jamais la trahir : peu nombreux sont les photographes capables d'une telle synthèse.

     25

  • Représentations de châteaux à Bussy-Rabutin
    Représentations de châteaux à Bussy-Rabutin
    La salle des Devises du château de Bussy-Rabutin ne présente pas uniquement des devises : y figurent également dans le registre supérieur une série de dix-huit vues de châteaux français, sans doute peintes d'après les gravures de Nicolas Perelle ou d'Israël Silvestre.

     18

  • Devises du château de Bussy-Rabutin
    Devises du château de Bussy-Rabutin
    Maximes d'amour ou devises vengeresses, l'art de s'exprimer en images avec impertinence et esprit.

     34

  • NOTRE-DAME DE PARIS
    NOTRE-DAME DE PARIS
    "Dans l'escalier régnait la fraîcheur. L'odeur de la pierre, aqueuse, métallique, n'avait probablement pas changé depuis le XIIe siècle, date de la construction de Notre-Dame. Cette senteur de fleur morte, je l'ai sentie souvent dans les grottes karstiques où je bivouaquais au milieu des calanques de Cassis... Je crois à la mémoire des pierres. Elles absorbent l'écho des conversations, des pensées. Elles incorporent l'odeur des hommes... "
    In. "Une très légère oscillation" (2017). Sylvain Tesson, l'auteur de ces admirables lignes n'aime pas les citations et encore moins les multiples...

     18

  • Un "abrégé d'histoire ancienne et moderne" : la collection de portraits du château de Bussy-Rabutin
    Un "abrégé d'histoire ancienne et moderne" : la collection de portraits du château de Bussy-Rabutin
    "Il y a des choses fort amusantes qu'on ne trouve point ailleurs : par exemple, j'ai une galerie [l'actuelle galerie des Rois] où sont les portraits de tous les rois [...] et sous chacun d'eux un écriteau qui apprend tout ce qu'il faut savoir de leurs actions [...]. D'un autre côté sont les grand hommes d'État et de lettres. Pour égayer tout cela, on trouve dans un autre endroit les maîtresses et les bonnes amies des rois [...]. Une grand antichambre [l'actuelle salle des Hommes de guerre] précède cette galerie, où sont les hommes illustres à la guerre [...] avec des souscriptions qui, en...

     489

  • Machins, truc, bidules... "La complainte du progrès"
    Machins, truc, bidules... "La complainte du progrès"
    "Viens m'embrasser, Et je te donnerai
    Un frigidaire
    Un joli scooter
    Un atomixaire
    Et du Dunlopillo
    Une cuisinière
    Avec un four en verre
    Des tas de couverts
    Et des pelles à gâteaux
    Une tourniquette
    Pour faire la vinaigrette
    Un bel aérateur
    Pour bouffer les odeurs
    Des draps qui chauffent
    Un pistolet à gaufres
    Un avion pour deux

    Et nous serons heureux" Boris Vian - La complainte du progrès-

     47

  • Emeric Feher et les séries industrielles
    Emeric Feher et les séries industrielles
    Au sortir de la guerre, la société se reconstruit et sa modernisation est le plus souvent accompagnée de reportages photographiques. Les commandes qui se multiplient pour le photographe Emeric Feher sont de natures diverses : il réalise des images de mode pour de grandes maisons de couture (Carven, Lelong, Piguet), mais aussi photographies publicitaires pour les usines de papiers Cenpa ou la SNCF, des reportages industriels (les chantiers de Penhoët). C'est une occasion pour le photographe de dépasser le cadre de la commande conférant souvent à son sujet une dimension à la fois graphique et...

     95

  • Photographier la Normandie
    Photographier la Normandie
    Du terroir aux courses hippiques, des artisans aux mondains, des voiliers de régate et puis LE France si majestueux dans le port du Havre, le bocage, le Camembert, les pêcheurs, le littoral: portrait photographique d'une région authentique entre terre et mer ...

     129

  • Journée internationale des femmes et des filles de science (11 février): portrait d'Emilie du Chatelet.
    Journée internationale des femmes et des filles de science (11 février): portrait d'Emilie du Chatelet.
    Émilie du Châtelet (1706 -1749), née dans un milieu aussi érudit que tolérant, la jeune Emilie doit à son père un enseignement des disciplines scientifiques généralement dispensé aux garçons. Présentée à l’âge de 16 ans à la cour du Régent, elle mène une vie libertine et frivole collectionnant les robes, les chaussures, adorant les bijoux. Mariée au Marquis du Chatelet celui-ci a vite fait de comprendre les capacités intellectuelles de sa femme à qui il laisse toute sa liberté. Elle fait la connaissance de Voltaire en 1734, alors qu’il est en disgrâce, leur liaison durera quinze ans. Il...

     7

  • Les grands Magasins
    Les grands Magasins
    "Déjà, voulant éviter la fatigue des étages aux dames délicates, il avait fait installer deux ascenseurs, capitonnés de velours. Puis, il venait d'ouvrir un buffet, où l'on donnait gratuitement des sirops et des biscuits, et un salon de lecture, une galerie monumentale, décorée avec un luxe trop riche, dans laquelle il risquait même des expositions de tableaux. Mais son idée la plus profonde était, chez la femme sans coquetterie, de conquérir la mère par l'enfant ; il ne perdait aucune force, spéculait sur tous les sentiments, créait des rayons pour petits garçons et fillettes, arrêtait les...

     12

  • Monuments en quête d'auteur
    Monuments en quête d'auteur
    En 1985, la Caisse nationale des monuments historiques et des sites (CNMHS), actuel Centre des monuments nationaux, donnait carte blanche à six jeunes photographes pour renouveler l’image des monuments du patrimoine architectural français.
    "Monuments en quête d’auteurs" fut le nom donné à cet ambitieux projet : six photographes (Daniel Boudinet, Manel Esclusa, Marc Le Méné, Elisabeth Lennard, Pierre Radisic et Keiichi Tahara), face à six monuments (le Panthéon, Carcassonne, l’Abbaye du Mont-Saint-Michel, l’Arc de Triomphe, le château du Haut-Koenigsbourg et le château de Chambord)....

     31

  • Regard[s] de photographe #10 : Bogdan Konopka – Carte Blanche - Notre-Dame de Paris
    Regard[s] de photographe #10 : Bogdan Konopka – Carte Blanche - Notre-Dame de Paris
    « Equipé de mon trépied et du lourd sac à dos transportant chambre photographique et châssis, je gravis l’étroite spirale des 387 marches des tours pour accéder à la vue qui s’offre au million de visiteurs qui s’y pressent chaque année. Opérant après les heures d’ouverture au public, j’enregistre photographiquement une conversation avec les chimères, témoins centenaires et impassibles du patrimoine architectural et de ses transformations, sans gommer pour autant les éléments « dérangeants » tels les dispositifs anti-volatiles pour préserver la santé de ces êtres fabuleux ou le couloir...

     12

  • Parcs & Jardins
    Parcs  & Jardins
    Culture et agencement de vegétations dans un espace extérieur et clos suffiraient-il à définir ce qu’est un jardin ? Sous chacun de ces termes s'entendent de multiples typologies et fonctions. De quel jardin parle-t-on ? selon l’ordonnancement et le type de végétation on évoquera le jardin à la Française ou à l’Anglaise, le potagers, le verger, le jardin des simples ou officinal chacune de ces typologie induisant une fonction : se promener, de cacher, se nourrir, se soigner, méditer, jouer, exposer, s’afficher... invitant ainsi à chaque fois de nouveaux publics. Au Centre des monuments...

     37

  • l'aventure des Séeberger
    l'aventure des Séeberger
    Constitué de plaques de verre et de tirages originaux noir et blanc, le fonds Séeberger première génération, progressivement constitué à partir de 1993 par la CNMHS, est conservé au Pôle Images du Centre des monuments nationaux. Profondément artistes, les frères Séeberger découvrent la photographie en amateurs alors qu’ils exercent le métier de dessinateurs industriels. Récompensés par plusieurs concours artistiques, ils abandonnent tous trois leur métier initial pour se consacrer pleinement à la photographie en 1906. Ils réalisent alors leurs premiers travaux commerciaux, des cartes...

     149

  • Ce n'est pas nouveau la réalité augmentée !
    Ce n'est pas nouveau la réalité augmentée !
    Une image stéréoscopique est constituée de deux vues (gauche et droite). Pour réaliser une telle image, deux capteurs sont nécessaires et doivent être positionnés en léger décalage uniquement latéral (pas plus de 65mm qui correspond à la distance moyenne entre les deux pupilles d’un adulte). Ce dispositif produit deux vues qui peuvent être visionnées avec un effet de relief ; cet effet est également appelé parallaxe. L’image stéréoscopique ne tarde pas à devenir en vogue dès 1840, elle est une restitution en relief de scènes de voyages, de saynètes en studio, de nus délurés, des spectacle...

     64

  • Le Mont Saint-Michel : des regards photographiques...
    Le Mont Saint-Michel : des regards photographiques...
    Prouesse architecturale et technique le Mont Saint-Michel est l’objet de divers cultes religieux et profanes depuis son édification au Xème siècle . Il émerveille comme il déçoit. En ont témoigné de nombreux écrivains : Madame de Sévigné le décrit à sa fille comme «orgueilleux » puis « fier » et Guy de Maupassant le trouve « étrange » et «fantastique ». Il déçoit aussi: Stendhal le considère « (...) si petit, si mesquin », alors que pour Victor Hugo il est -évidemment !- « misérable » . Ne cédant aucune place à l'indifférence, le Mont Saint-Michel est sans doute l’un des monuments...

     66

  • Maisons des Illustres du Cmn / Photographies par Colombe Clier
    Maisons des Illustres du Cmn /  Photographies par Colombe Clier
    Le label Maison d’illustre du ministère de la culture a été attribué entre autres sites à sept monuments gérés par le Centre des monuments nationaux ; chacun de ces monuments a fait l’objet entre 2012 et 2014 d’un reportage photographique par la photographe Colombe Clier qui a su restituer l’ambiance et y retrouver d’illustres présences...

     30

  • Chantiers...
    Chantiers...
    Au Centre des monuments nationaux le terme chantier s'entend de plusieurs manières: le chantier de restauration, le chantier de collection, le chantier comme lieu en désordre... Constat photographique et poétique de la "vie secrète" des matériaux et des objets cachés, dérangés, au contraire révélés, étiquetés ou échafaudés pendant le temps de leur mutation en même temps que celle du monument ...

     42

  • Les monuments du Cmn
    Les monuments du Cmn
    Quelques partis-pris photographiques sur la diversité des monuments nationaux ou comment résumer la complexité d’un monument ou d’un site en peu d’images... Se lever tôt, se coucher tard, connaitre l’histoire, observer ce qui n’existe nulle part ailleurs : tout un art !

     44

  •  79

  • Photographier en noir et blanc aujourd'hui
    Photographier en noir et blanc aujourd'hui
    Regards vous présente des photographes contemporains qui ont, à l’occasion d’une de nos commandes, choisi de privilégier l’utilisation du noir et blanc…Pourquoi ? La question a déclenché de belles réflexions qu’ils ont accepté de nous livrer. Ainsi l’utilisation délibérée du noir et blanc en photographie « excelle à convoquer ce qui n’est pas seulement de l’ordre de la représentation, ne peut être photographié, et pourtant habite la photographie, signale sa présence […] » nous dit Marc Tulane. D’autres, comme Jean-Christophe Ballot, y voient tout au contraire une véritable représentation,...

     30

  • Regard[s] de photographe #9 : Françoise Huguier @Bélébat
    Regard[s] de photographe #9 : Françoise Huguier @Bélébat
    The pôle Images gave “Carte Blanche” to Françoise Huguier to discover Georges Clemenceau at his house in Saint-Vincent-sur-Jard. Next November, an exhibition celebrating Georges Clemenceau will be presented at the Pantheon, along with a monograph by Sylvie Brodziak and Jacqueline Sanson (Editions du patrimoine).

    “It is quite surprising to imagine someone as pre-eminent as Clemenceau, prime minister (from 1906 to 1909 and then from 1917 to 1920), retiring to a modest fisherman’s cottage called “Bélébat”, on the seashore in the Vendée. Well-informed about the arts of his time, a...

     21

  • jeunes photographes et vieilles pierres
    jeunes photographes et vieilles pierres
    Quel Regard[s] les photographes de moins de 50 ans portent-ils sur nos monuments ?

     71

  • Regard[s] de photographe #8: Michael Kenna @Le site mégalithique de Carnac
    Regard[s] de photographe #8: Michael Kenna @Le site mégalithique de Carnac
    Having photographed at megalithic sites such as Avebury, Castlerigg, and Stonehenge in the U.K, Carnac in Brittany has always been high on my wish list. I was finally able to spend three days walking, exploring and photographing there in December, 2017. The sheer scale of Carnac is absolutely breathtaking, with alignments, dolmens, tumuli and single menhirs spread out over many miles. I found it to be a deeply mysterious place, set in tranquil rural surroundings, quite close to the coast. It was not possible for me to see everything in the short time I was there, and it would require many...

     15

  • "Cartes blanches" photographiques dans Regard[s] ...
    "Cartes blanches" photographiques dans Regard[s] ...
    “Tout vrai regard est un désir... ” A. de Musset... Dans l’esprit de « Monuments en quête d’auteurs » en 1986 le pôle Images du Cmn a relancé depuis quelques années la commande passée à des photographes auteurs. Le principe de la carte blanche confiée à des photographes dont le regard est singulier et créatif sert à la fois la photographie contemporaine et le patrimoine...

     47

  • Sur les murs
    Sur les murs
    Sur pierre, sur fer ou sur bois : le graffiti prend mille visages. Bateaux, étoiles, chevaux vous entraînent à une nouvelle découverte des monuments, sous un angle plus intime. Ouvrez l’œil et l’oreille, les muses vous chuchotent d’autres histoires à travers ces pierres.

     85

  • Emeric Feher et l'Auvergne un regard humaniste
    Emeric Feher et l'Auvergne un regard humaniste
    « Un homme photographie comme il peint, comme il sculpte, avec les yeux de l’âme » Waldemar George - Arts et Métiers graphiques-1930
    Si Emeric Feher voyage peu hors des frontières, ses déplacements dans l’hexagone sont par contre extrêmement nombreux. Avec fraicheur et générosité il rend compte au fil des jours d’une France habitée, joyeuse, dansante que ce soit pour répondre aux commandes passées pour Alliance Photo, le Commissariat général au Tourisme, ou, quand il en aura le temps, son propre plaisir. Peut-être retrouve-t-il dans ces moments festifs qu’il affectionne des souvenirs...

     37

  • Noir
    Noir
    Négation de toutes les couleurs, le noir représente, notamment en Occident, les sentiments de tristesse, de peur et de méchanceté… « Avoir les idées noires », « Broyer du noir »…. Il est ainsi associé aux Péchés, aux épreuves, à la mort, au néant, au deuil. Le noir comme acte "politique" lorsqu'il est porté par les ecclésiastiques, les princes à la suite de la Réforme protestante, s'oppose aux couleurs vives. Au XIXe siècle, il revêt les uniformes de ceux qui font autorité (magistrats, avocats, ecclésiastiques…) et assure la représentation du respect, de l'humilité et de la...

     47

  • Blanc
    Blanc
    Si en Asie et dans certaines régions d’Afrique le blanc est la couleur du deuil, c’est en Europe un symbole de pureté, d’innocence, de propreté, et du vide. L'Antiquité romaine y associe les spectres et les apparitions l’associant ainsi à l'au-delà. Lors de la Guerre de Cent Ans le blanc s'opposa au rouge, marquant par sa neutralité, la fin des hostilités. Vers la fin du XVIIIe siècle les femmes sont vêtues de blanc pendant leur mariage afin de marquer leur virginité. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, on se blanchissait la peau pour se différencier des paysans, au teint hâlé dû aux travaux...

     68

  • Vert
    Vert
    "Le vert, c'est la couleur du destin, de la chance et de la malchance, de l'espérance et du désespoir. Elle est associée à tout ce qui est changeant : la jeunesse, l'amour, l'argent, le hasard, la destinée... (...) " nous dit l'historien Michel Pastoureau...

     109

  • Jaune
    Jaune
    Il est difficile de se fier au jaune tant il génère de perceptions différentes ! Durant l'Antiquité, les Romains portaient le jaune lors des cérémonies. En Chine, associé à l'or, c'est la couleur de l'empereur symbolisant ainsi le pouvoir, la richesse, le soleil...L’imagerie médiévale lui confèrera son caractère négatif : trahison, jalousie, mensonge. On utilise le jaune pour l'exclusion: ainso au XIIIème siècle les juifs, considérés depuis les croisades comme les alliés des musulmans, portèrent une rouelle de couleur jaune, en signe d'infamie… L’épisode se répéta au XXème siècle avec le...

     75

  • Bleu
    Bleu
    À l'exception des Égyptiens, qui y voyaient une couleur porte-bonheur liée à l'immortalité, le bleu a longtemps été une couleur écartée de la représentation. C’est le peintre Giotto qui en la substituant à la traditionnelle dorure confère désormais au bleu son caractère divin. Au cours de la Renaissance, l’utilisation de plus en plus massive de la guède, plante à partir de laquelle on fabrique le pigment, stimulera le développement économique de la Picardie ou de Toulouse pour la France. Symbole de fidélité, de sagesse, de justice et de liberté, elle est ainsi choisie pour être la...

     95

  • Rouge
    Rouge
    Dans l’antiquité puis dans le monde chrétien le rouge est la couleur attribuée aux Elites (Consul, empereurs, évêques…). Dérivé de l’animisme où le rouge, couleur du sang est aussi symbole de (re)naissance, il tient dans l’imaginaire populaire, le rôle de la chaleur, de l’exubérance et de la joie, ainsi il sera associé à la sensualité, au désir, à la tentation donc au diable…

     76

  • Emeric Feher A la vie- A l'image
    Emeric Feher A la vie- A l'image
    Sous la direction de Françoise Paviot, cet ouvrage rend hommage à la diversité et à la richesse d'une oeuvre encore méconnue...
    Né en Hongrie, Emeric Feher (1904-1966) s'installe à Paris en 1926, dans les mêmes années que les Hongrois Brassaï et André Kertész ou encore l'Américain Man Ray. Photographe indépendant dès 1936, il réalise reportages et commandes publicitaires, documentant d'un regard humaniste la France de son temps. Il mène en parallèle un travail personnel pour lequel il expérimente les possibilités des techniques photographiques. En 1934, il crée avec le journaliste...

     136

  • Regard[s] de photographe #7: Patrick Tourneboeuf @Le château de Ferney-Voltaire
    Regard[s] de photographe #7: Patrick Tourneboeuf @Le château de Ferney-Voltaire
    Des Petits Riens...
    "Depuis une quinzaine d'années, j'accumule une série d'images aux antipodes formels de ma démarche habituelle fondée sur la précision et le temps compté de la chambre photographique. Ces images narratives, prises dans un premier temps avec un appareil en plastique Holga et depuis 2011 à l'aide d'un smartphone, sont des fragments de quotidien, des impressions photographiques saisis au fil des jours. « Des Petits Riens » est une recherche en perpétuelle progression sur des instants intimes, dans un fluide intuitif et spontané, en osmose avec la magie du temps...

     21

  • REGARDS sur INSTAGRAM
    REGARDS sur INSTAGRAM
    On peut faire entrer beaucoup de talents dans un carré... ;-)

     21

  • Regard[s] de photographe #6: Marc Tulane @La place forte de Mont-Dauphin
    Regard[s] de photographe #6: Marc Tulane @La place forte de Mont-Dauphin
    Un monument c’est avant tout des pensées.
    A Mont-Dauphin, les pierres de la place forte relèvent d’un agglomérat de pensées : celles du pouvoir royal, de Vauban, de ses nombreux architectes, des promoteurs, entreprises et
    compagnons. Ici, la pierre a été pensée avec une rigueur et un dépouillement extrêmes qui tendent à l’abstraction, elle évoque une pensée fondatrice et d’autres pensées. Ces dernières, déposées par les compagnons dans les interstices, durant les longs façonnages et assemblages des pierres, sont une poésie qui nous est donnée à lire au creux des remarquables...

     18

  • Maisons des Illustres d'Île-de-France
    Maisons des Illustres d'Île-de-France
    Créé en 2011 par le ministère de Culture et de la Communication, le label "Maisons des Illustres" met en lumière des demeures conservant et valorisant la mémoire de leurs hôtes, remarquables par le rôle majeur qu'ils ont joué dans les domaines des arts, des sciences, de la littérature ou de la politique.

     252

  • Maisons des Illustres du Centre des monuments nationaux
    Maisons des Illustres du Centre des monuments nationaux
    L'attribution du label « Maisons des Illustres » par le Ministère de la culture et de la communication offre l'occasion au Centre des monuments nationaux de vous convier à une visite au cœur des demeures qui conservent le souvenir de leurs hôtes, personnalités littéraires, artistiques ou politiques. Le regard de la photographe Colombe Clier permet de (re)découvrir la maison de George Sand, les châteaux de Voltaire et de Roger de Bussy, le havre de paix de Georges Clémenceau, la maison d'enfance d'Ernest Renan ou celle des dernières années de Léon Gambetta.

     58

  • Regard[s] de photographe #5 : Ambroise Tézenas
    Regard[s] de photographe #5 : Ambroise Tézenas
    Abbaye du Thoronet - Abbaye de Montmajour

    « Photographier des monuments historiques, des lieux immuables qui traversent les âges est une expérience particulière. Je ne m’en étais étrangement jamais vraiment rendu compte, car plus souvent amené à photographier des paysages en mutation, des paysages contemporains reflétant une époque vouée, par définition, à changer. Il y a tout d’abord comme un goût de défi de se retrouver dans ces abbayes où d’autres photographes ont posé leur regard, comme une envie d’en révéler aussi quelque chose, ou du moins de le tenter. C’est...

     15

  • Nos photographes exposent : « Les dormeurs de Saint-Denis » de JC Ballot à Saint-Petersbourg
    Nos photographes exposent : « Les dormeurs de Saint-Denis » de JC Ballot à Saint-Petersbourg
    Au printemps 2014, nous avions passé commande d'un reportage -carte blanche- au photographe Jean-Christophe Ballot sur les orants et gisants de la basilique de Saint-Denis, nécropole des rois et reines de France. c'est aujourd'hui ces mêmes photographies exprimant au mieux ce que Jean-Christophe Ballot a su saisir: "la présence, la vie, le mouvement de ces êtres de pierre" qui seront exposées à partir du 28 septembre jusqu'au 4 décembre 2016 dans la forteresse Pierre et Paul à Saint-Petersbourg.

     46

  • Regard[s] de photographe #4: Eric Sander
    Regard[s] de photographe #4: Eric Sander
    J’avais déjà photographié de nombreux jardins, mais quand lorsque le CMN me confia la mission de photographier le Domaine de St Cloud sur les quatre saisons, ma première impression fut : Ouah ! Un jardin de 460 hectares, vaste programme ! Entre le parc à l’anglaise (le jardin du Trocadéro), les fontaines, les vues sur Paris, les allées cavalières, les terrasses, les perspectives, les bois, les statues, je me suis dit que ce serait difficile. Cependant, jour après jour, la tâche devint peu à peu accessible et les images - certes non exhaustives - ont fini par capter une partie de la beauté...

     30

  • Emeric Feher
    Emeric Feher
    Le Centre des monuments nationaux présente, dans le logis royal du château d’Angers, l’exposition « Emeric Feher – À la vie à l’image » dédiée au travail du photographe Emeric Feher, sous le commissariat de Françoise Paviot.
    Du 16 octobre 2015 au 17 janvier 2016, plus de cent photographies de l’artiste – dont une grande partie provient du fonds acquis par l’établissement en 1982 (www.regards.monuments-nationaux.fr) – retraceront son travail et sa perception unique de la France des années 1930 aux années 1960.

     48

  • Inondations
    Inondations
    Du 7 au 13 mars 2016 la Préfecture de police organise un exercice de gestion de crise face à une crue majeure de la Seine en Ile-de-France. Un exercice dans les conditions réelles. Pour plus d’information http://www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr
    Regards vous présente dans cet album des photographies inédites des inondations de 1910 témoinages d’une époque et d'un événement majeur qui marquèrent à jamais l’histoire parisienne et nous invitent depuis à exercer une vigilance a(c)crue !

     28

  • Regard[s] de photographe #3 : Jean-Christophe Ballot @Basilique cathédrale de Saint-Denis
    Regard[s] de photographe #3 :  Jean-Christophe Ballot @Basilique cathédrale de Saint-Denis
    "Confidences à Saint-Denis…"
    Photographier une peinture, une sculpture, une architecture, c'est mettre ses pas dans ceux d'un autre artiste. Quelle attitude choisir ? Dans ce questionnement de faire "œuvre sur l’œuvre", il faut bien sûr travailler en intelligence : la comprendre, la respecter. Ma réponse est d'essayer de révéler par une vision personnelle la force, la beauté, la gravité, la légèreté, la grâce… de l'œuvre.
    C'est en quelque sorte une partition à quatre mains… Ma rencontre avec ces artistes du temps passé, en une création commune.
    J'apporte à l’œuvre les...

     21

  • Regards de photographe #2 : Gilles Codina
    Regards de photographe #2 : Gilles Codina
    En photographiant le Panthéon, en haut de la grue, j’ai ressenti la sérénité de l’édifice abritant ces femmes et ces hommes qui ont atteint les sommets de notre société. En grimpant, j’ai pu photographier l’ouvrage et son esprit au milieu de Paris « La grande ville » ! Impressionné, j’ai fixé, avec mon appareil photographique, l’aspect dominant et symbolique du Panthéon. Après le montage de son échafaudage et par la suite recouvert de bâches blanches soudées entre elles, formant un immense manteau blanc, j’ai imaginé être en dehors du temps. Attentif, j’ai photographié l’ouvrage se...

     18

  • Regard[s] de photographe #1: Colombe Clier
    Regard[s] de photographe #1: Colombe Clier
    A la veille de sa réouverture, le Château de Champs sur Marne est en effervescence. récit et photographies de Colombe Clier. "... On s'active, on lave, on aspire toute trace. Car Champs vit au présent. Et pour que le soleil vienne mirer son beau visage dans les immenses glaces des étages, il faut que celles ci puissent disparaitre. Les rayons caressent alors l'étoffe d'un canapé, dessinent les grandes lignes d'un salon, courtisent les froufrous des rideaux, irisent les dorures de panneaux historiés. Le marbre partout cadre les volumes, lisse les textures, renvoie la lumière. Les fenêtres...

     21

  • Diableries ou Voyage dans l'autre monde...
    Diableries ou Voyage dans l'autre monde...
    En 72 photographies stéréoscopiques, un voyage dans le royaume de Satan. Régates, course de vélocipèdes, théâtre, café... rien ne manque aux Enfers pour assurer les plaisirs du maître des lieux ! Toute similitude avec Napoléon III et le Second Empire ne serait que fortuite...

     72

  • Château d'Oiron
    Château d'Oiron
    Édifié dès la fin du 15e siècle par la famille Gouffier, le château d'Oiron garde le souvenir de son illustre propriétaire, Claude Gouffier. Important mécène, humaniste et collectionneur érudit, il est le commanditaire de la galerie des peintures, l'un des plus importants décors dans le style de l'École de Fontainebleau. L'État, qui a acquis le château, ravive sa vocation de mécénat et passe dès 1990 une série de commandes à des artistes contemporains parmi lesquels Christian Boltanski, Sol LeWitt, Georg Ettl, Daniel Spoerri ou encore Thomas Grünfeld. Ainsi, parfaitement intégrée dans cet...

     15